ELLE - Anse Etoile

Publié le par Alain GYRE

ELLE - Anse Etoile

ELLE

 

Elle collecte les poissons dès les premières lueurs

Dans le froid glacial de la brise marine matinale

Le corps grelotant mais la joie toujours au cœur

Chaque jour est, pour elle, un évènement spécial

 

Elle passe sa journée pliée en deux pour piquer le riz

Les mains et les pieds pataugeant dans l’eau et la vase

Sa courbure ne lui permet plus de se mettre à plat au lit

Mais la joie de la récolte est la raison de son courage

 

Elle n’a droit qu’à des nuits blanches pour sa maisonnée

Le repas, la maison, le linge, le poulailler, et voire le bétail

Le soir, elle ne sent plus ses pieds flétris ni ses mains mutilées

Mais le sourire de ses enfants lui permet de tenir son gouvernail

 

Elle s’affaire à faire du feu pour nourrir toute sa couvée

Puiser à la fontaine, cuire le riz, trancher les légumes

Porter des poids sans broncher à longueur de journée

C’est l’amour qui lui rend forte sans rancœur ni amertume

 

 

Ambohimiandra le 01er Juin 2017

HANTANIRINA OLIVA RAJOHARISON

Anse Etoile

 

Elle, est le premier poème à Ambohimiandra. Même si nous entamons le mois de la langue Malagasy, ma chère langue maternelle, permettez-moi de vous partager ELLE pour toutes les mères, toutes celles qui travaillent dur pour survivre, vivre, s’occuper de son ménage, ses enfants, ses parents, ses petits enfants, sa communauté, sa patrie...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article