L’ILE AUX NATTES

Publié le par Alain GYRE

L’ILE AUX NATTES

Par Rédaction - juillet 17, 2017

 

Située à l’extrême sud de l’île Sainte-Marie dont elle n’est séparée que par un étroit chenal, entourée d’une barrière de corail, l’île aux nattes est un véritable petit Eden préservé : une végétation luxuriante rivalise de beauté avec les eaux cristallines du lagon.

 

La courte traversée en pirogue depuis « la pointe » (à peine 5 minutes) permet une approche tout en douceur de cet écrin dont les rivages ourlés de sable blanc ménagent de véritables piscines naturelles propices à la baignade.

Le charme de l’île aux nattes, de forme circulaire, est de pouvoir être parcourue aisément grâce à des sentiers qui suivent la côte et parfois se hasardent à l’intérieur de ses terres. On peut alors découvrir de petits villages composés de cases en « falafa » peuplés d’une très accueillante population qui propose quelques objets artisanaux, des fruits et épices (cannelle, girofle, poivre…) et quelques huiles essentielles (ravintsara, niaouli…). Aux alentours des villages, quelques rizières confèrent un aspect des plus bucolique à des paysages qui, en arrière-plan, sont occupés par de belles cocoteraies.

Le pourtour de l’île alterne petites criques sauvages ponctuées de rochers aux formes douces et belles anses sablonneuses.

Les chemins bordés de crotons multicolores permettent de découvrir l’ensemble de l’île en quelques heures, y compris celles consacrées à la découverte de points de vue panoramique (le phare, la « Maison-Blanche ») et… à la baignade dans les eaux chaudes et turquoise de l’immense lagon.

Plusieurs petits hôtels et maisons d’hôtes ainsi que des restaurants offrent l’opportunité de séjourner sur l’île aux nattes, retiré du monde, bercé par le ressac des vagues sur la barrière de corail ou le bruissement des palmes de cocotiers sous l’effet des alizés…

 

http://info-tourisme-madagascar.com/lile-aux-nattes/

Commenter cet article