La ligne de chemin de fer Tananarive Côte-Est rétablie

Publié le par Alain GYRE

La ligne de chemin de fer Tananarive Côte-Est rétablie

vendredi 4 août | Bill

 

Fini le calvaire, fini les privations et fini l’isolement sur tous les plans pour les populations riveraines de la ligne de chemin de fer Tananarive-Côte Est (TCE), précisément pour celles des communes rurales de Lohariandava, Razanaka, Fanasana et Anivorano Est qui dépendent totalement de la voie ferrée. Le pont ferroviaire de Sanjavavy-Lohariandava (PK 215,6) détruit par le cyclone Enawo il y a cinq (5) mois, a finalement été reconstruit. Il faut avouer que ces communes rurales ne sont desservies que par la voie ferrée TCE ; et depuis l’effondrement du pont Sanjavavy, les habitants devaient parcourir plus d’une trentaine de kilomètres à pieds, par monts et vallées, enjambant ruisseaux et rivières pour rejoindre le plus proche axe routier, la route nationale (RN2) qui relie Antananarivo à Toamasina, soit pour évacuer à dos d’hommes les produits, soit pour rejoindre un hôpital digne de ce nom. Avec le projet d’autoroute de la capitale vers Toamasina, on ne peut que s’interroger sur le sort réservé à ces communes rurales éloignées des grands axes routiers.

En attendant, c’est le président Rajaonarimampianina qui a pris le train depuis Brickaville pour rejoindre et inaugurer ce pont de Lohariandava ce 3 août 2017, empruntant alors l’artère de la vie économique et sociale long de 65 km de toute une population de près de 20 000 âmes. Le chef de l’Etat s’est déclaré conscient du rôle du pont de Sanjavavy et a encouragé les habitants à protéger l’environnement, à faire des reboisements. Il les a rassuré comme quoi « le développement doit reprendre et qu’ils ne seront plus isolés » car il a promis la réhabilitation et l’équipement du Centre de santé de base II de Lohariandava, la construction d’une bibliothèque et l’accès à internet pour les jeunes.

http://www.madagascar-tribune.com/La-ligne-de-chemin-de-fer,23169.html

Publié dans Transport ferroviaire

Commenter cet article