Découvrir Madagascar - Balnéaire

Publié le par Alain GYRE

Découvrir Madagascar

Balnéaire

5 500 km de côtes de toutes natures, d’immenses lagons ourlés de plage de sable blanc aux côtes rocheuses qui cachent des criques vierges en passant par les lagunes abritant d’impressionnantes mangroves, offrent des possibilités de jouir de ces rivages marins d’une multitude de façons.

 

Croisières

Le canal du Mozambique et ses eaux calmes se prête particulièrement bien aux croisières à bord de voiliers ou catamarans des plus modernes, mais aussi en embarquant sur des boutres ou grandes pirogues à voiles traditionnelles.

La côte Nord Ouest, autour de Nosy be, est parsemée d’archipels (Mitsio, Radama…) et baies profondes qui sont autant de lieux privilégiés pour naviguer.

La partie la plus méridionale de cette côte Ouest permet de découvrir les grands lagons du Sud ou des côtes sauvages ponctuées de villages de pêcheurs aux abords des grandes forêts aquatiques composées de palétuviers (mangroves).

Plusieurs prestataires, installés de longue date en ces lieux magiques vous garantissent de profiter pleinement des joies de la mer dans un grand confort ou de manière plus aventureuse en organisant des bivouacs dans des contrées « du bout du monde ».

 

Plongée

La biodiversité marine de Madagascar est exceptionnelle par la profusion des variétés de poissons qui peuplent ses eaux. Deux sites majeurs : l’un aux alentours de Tuléar et ses réputées stations balnéaires (Anakao et Ifaty), l’autre autour de Nosy be.

De très nombreux clubs de plongée vous accueilleront pour des sorties à la rencontre des multicolores poissons de corail, tortues marines ou grands cétacés (de juin à octobre). Vos accompagnateurs sont diplômés et responsables de leur environnement avec des matériels professionnels aux normes.

Le simple snorkeling se pratique également en de nombreuses occasions, car les opérateurs touristiques fournissent régulièrement palmes, masques et tubas.

 

Pêche

Les eaux qui entourent la grande île sont considérées aujourd’hui parmi les plus poissonneuses de la planète. Tous les types de pêche (la palangrotte, le jigging, le popping, la traîne…) sont pratiqués par des pêcheurs invétérés qui ont jeté l’ancre à Madagascar afin d’assouvir leur passion et la faire partager.

 

Les activités de pêche s’exercent tout au long du littoral à partir de bateaux, truffés d’électronique, ou de simples pirogues en compagnie des villageois du littoral.

A noter que les professionnels pratiquent de plus en plus le rejet de l’essentiel des prises. Seule la photo souvenir en présence d’une belle carangue ou d’un longiligne espadon témoignera de l’issue heureuse de votre combat mené de « haute lutte ».

 

Surf et windsurf

Le Nord Ouest est réputé comme un spot de niveau mondial pour le windsurf et tout particulièrement la baie de Diégo Suarez et son littoral environnant où se déroulent fréquemment des compétitions internationales. Le « varatraza » souffle de mars à décembre et garantit des conditions optimales à tous les amoureux de ces sports de glisse qui permettent une communion parfaite avec la nature. Des prestataires de services, sportifs émérites, louent du matériel de compétition et peuvent instruire aux joies de ces sports. Le surf se pratique, quant à lui, en deux lieux bien définis. Tout près de la station balnéaire de Mahambo (au Nord de Toamasina) ou à Lavanono, à l’extrême Sud du Pays. Pour s’initier, le littoral autour de Fort-Dauphin est idéal : des écoles de surf accueillent des enfants à partir de 5 ans !

 

Whale watching

L’observation des baleines à bosse est devenue, ces dernières années, une des grandes spécialités de Madagascar. Si l’île Sainte-Marie concentre le plus grand nombre d’excursionnistes spécialisés dans la rencontre avec ces gigantesques mammifères marins, de juin à octobre, les baleines à bosse se côtoient partout en très grand nombre. De Maroantsetra, de Tamatave et Mahambo ou bien encore de Nosy be, vous pourrez embarquer en étant certains de vivre des moments intenses.

 

L’association Cetamada encadre l’immense majorité des sorties en mer et fait respecter scrupuleusement un code de bonne conduite : distance d’observation minimale, nombre de bateaux limité…

 

Plages

Que ce soit pour le farniente le plus absolu au sein du confort douillet d’un hôtel étoilé « les pieds dans l’eau » ou pour des randonnées le long d’un littoral extrêmement préservé, les côtes malgaches offrent un infini « terrain de jeux ».

Les simples baignades se pratiquent dans les eaux calmes, chaudes et peu profondes du canal du Mozambique ou autour de l’île Sainte-Marie. Les plus intrépides et sportifs préfèreront les vagues vivifiantes qui viennent s’échouer sur le littoral Est. Les spectacles sont toujours au rendez-vous notamment ceux que proposent les pêcheurs et leurs frêles esquifs qui affrontent les barres les plus redoutables.

Totalement vierges ou envahies par les pirogues multicolores des pêcheurs, les plages se succèdent et révèlent chacune leur charme  incomparable

 

http://www.madagascar-tourisme.com/fr/a-faire-/balneaire

Commenter cet article