Des hauts et des bas sur la RN7 de Madagascar

Publié le par Alain GYRE

Des hauts et des bas sur la RN7 de Madagascar

Les incontournables Voyager à Madagascar by AFR -

Au gré des tournants sur la RN7, appréciez l’évolution du paysage, laissez-vous bercer par l’histoire de la contrée racontée par vos compagnons de voyage, découvrez la culture et la gastronomie malagasy et vivez une aventure inédite.

La Route Nationale 7 de Madagascar

Il ne s’agit pas de la Nationale 7 française évoquée par Charles Trenet mais de la Route Nationale 7 de Madagascar, celle reliant Toliary à Antananarivo. En étant à la fois une voie de desserte et un axe "éloquent", la RN7 joue un double rôle : économique et touristique. De la capitale de la Grande Île au chef-lieu de la région Anosy situé dans le Sud-Ouest du pays, ce ruban d’asphalte de plus de 900 kilomètres serpente les hauteurs des hauts plateaux pour finir par se dérouler en aval. Comptez six à 15 jours avec escales pour le parcourir en minivan ou mieux en 4x4 de location.

 

 

 

 

 

Les hauts – les étapes

Citons en premier lieu les Hautes Terres et leurs richesses. Au départ d’Antananarivo, le paysage rural est dominé par les rizières. Au bout de trois heures et demie de route passant par Ambatolampy, vous arrivez à Antsirabe, la ville d’eau célèbre pour ses thermes. L’abondance de voitures vue dans la capitale donne place à la concentration de pousse-pousse. Faites-y une halte pour apprécier l’eau minérale naturelle "Visy Gasy" à sa source.

Votre voyage se poursuivra vers Ambositra. Dans cette ville artisanale, ne manquez pas de faire un tour au marché pour acheter quelques souvenirs. Les villages Zafimaniry sont à proximité. Un détour s’impose mais il n’est pas encore temps de remplir vos bagages pour autant.

Toujours sur les Hautes Terres, Fianarantsoa, le chef-lieu de la région Haute Matsiatra, est le centre religieux de la Grande Ile. Ici, le catholicisme bat son plein. Pour l’écotourisme, pourquoi ne pas faire un saut au Parc de Ranomafana ? Une forêt primaire animée de lémuriens vous y attend. Sinon un peu plus au Sud, du village d’Ambalavao, empruntez la route menant vers le massif granitique de l’Andringitra. Pour cette escalade, vous devez prévoir au moins une journée ou deux.

Revenons à Ambatolampy. Citée plus haut, cette agglomération située à 70 kilomètres d’Antananarivo est en plein essor. Les habitants vivent de la fabrication de marmites et d’ustensiles de cuisine.

La RN7 entame sa descente vers Ranohira

Au voisinage, le parc de l’Isalo est incontournable. Ce site touristique est plus fréquenté que l’Andringitra. Une halte de deux jours s’impose pour l’exploration. Programmez-y une randonnée.

Le long de la route, admirez les "aloalo" dressés sur les tombeaux des Mahafaly. Ces petits monuments reflètent les us et coutumes de cette tribu du Grand Sud. Faites-vous raconter leur histoire.

Hébergement à Isalo

Terminez votre périple par un repos bien mérité dans un lieu d’hébergement situé au rivage du lagon d’Ifaty. Le jour, visitez le village des pêcheurs Vezo et côtoyez les habitants, ils sont très accueillants. Appréciez leur mode de vie paisible, sans stress, le "mora mora".

Les bas – les précautions à prendre

D’Antananarivo, si vous avez décidé de prendre le minivan au lieu d’une voiture de location, rejoignez la gare routière du Sud au "Fasan’ny Karana" à Ankadimbahoaka. Soyez prudent car les pickpockets pullulent ; ils se prennent pour des démarcheurs de taxi-brousse et se ruent à vous inviter à prendre tel ou tel véhicule. N’exhibez jamais vos biens.

La RN7 est un axe riche en tournants ; ceux qui ont le mal de la route auront raison de s’équiper convenablement.

L’axe est propice aux accidents ; la prudence est de mise. A longueur de journée, et même en soirée, vous rencontrerez des piétons, des cyclistes, des charrettes à zébus ou des zébus.

Il est fortement déconseillé de rouler la nuit, surtout dans les parages d’Ilakaka dans le Sud. Si les gens pris de la folie du saphir ne risquent pas de vous déranger, des individus armés risquent de vous barrer la route. Faites-vous accompagner par un guide et roulez en groupe.

http://one-minute-madagascar-news.com/des-hauts-et-des-bas-sur-la-rn7-de-madagascar/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article