5 millions de dollars pour soutenir les dépenses urgentes de l’Etat

Publié le par Alain GYRE

5 millions de dollars pour soutenir les dépenses urgentes de l’Etat

30/10/2017

ANTANANARIVO, 30 octobre 2017

Pour aider le Gouvernement à mettre en œuvre le plan national de riposte contre la peste, la Banque mondiale accordera 5 millions de dollars supplémentaires au budget de l’Etat.

Lors des assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI qui se sont tenues les 13-15 octobre à Washington, la délégation malgache conduite par le Ministre des Finances et du Budget, Vonintsalama Sehenosoa Andriambololona, a fait part du besoin urgent de financement pour aider le gouvernement à mettre en œuvre le plan national de riposte contre la peste.

« Malgré le soutien essentiel et exceptionnel de l’OMS et des autres Partenaires Techniques et Financiers, certaines activités du plan doivent être financées par l’Etat. Nous sommes heureux que la Banque mondiale ait entendu notre appel. Le Ministère veillera à ce que ces fonds soient utilisés efficacement pour faire face rapidement à cette épidémie. Ils devront être gérés selon des principes de transparence et redevabilité », affirme Vonintsalama Sehenosoa Andriambololona, Ministre des Finances et du Budget.

Ces fonds, gérés par le Ministère des Finances et du Budget serviront à financer des activités essentielles de riposte telles que le paiement du personnel de santé mobilisé dans tous les districts affectés, les campagnes de désinfection et de désinsectisation dans les écoles et les quartiers les plus touchés par la peste, l’assainissement des quartiers vulnérables, et le paiement de carburant pour les ambulances.

« La Banque mondiale se joint aux efforts du gouvernement et de tous les partenaires dans la riposte face à la peste. Ce soutien financier devrait permettre à l’Etat de mieux faire face aux dépenses urgentes liées à la riposte, sans affecter les autres dépenses sociales et d’infrastructure essentielles au développement du pays », annonce Coralie Gevers, Country manager de la Banque mondiale à Madagascar.

Selon les dernières statistiques publiées sous la coordination du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC), jusqu’au 23 octobre 2017, la peste touche 40 des 114 districts sanitaires de Madagascar dans 14 régions, 1 192 cas suspects ont été recensés et 124 personnes décédées dont 67% de forme pulmonaire. 780 malades sont guéris depuis le début de cette épidémie

 

http://www.orange.mg/actualite/5-millions-dollars-pour-soutenir-depenses-urgentes-letat

Publié dans Société, Peste

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article