Une étoile pourpre - J.J. RABEARIVELO

Publié le par Alain GYRE

Une étoile pourpre

Évolue dans la profondeur du ciel –

Quelle fleur de sang éclose en la prairie de la nuit

Évolue, évolue,

Puis devient comme un cerf-volant lâché par un enfant endormi.

Paraît s’approcher et s’éloigner à la fois,

Perd sa couleur comme une fleur près de tomber,

Devient nuage, devient blanc, se réduit :

N’est plus qu’une pointe de diamant

Striant le miroir bleu du zénith

Où l’on voit déjà le leurre

Glorieux du matin nubile.

 

Jean-Joseph RABEARIVELO

Traduit de la nuit 1935

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article