Voyage à Madagascar : se livrer à la pêche au large de Nosy-Be

Publié le par Alain GYRE

Voyage à Madagascar : se livrer à la pêche au large de Nosy-Be

1000 choses à faire à Nosy Be by AFR -

 

Lors d’un voyage à Madagascar, beaucoup trouvent plaisir à s’embarquer à bord d’un bateau approprié pour une partie de pêche sportive. Cette activité compte parmi les loisirs prisés des touristes. Si vous voulez essayer, les résidences et hôtels vous proposent un équipement complet. Une équipe formée de skippers et de moniteurs se met à votre service. Elle est en mesure de vous initier selon votre niveau d’aptitude. En général, un chef cuisinier vous accompagne à bord pour vous concocter un met succulent à partir du résultat de vos exploits.

 



Nosy-Be baigne dans le canal de Mozambique. Sous un climat tropical, l’eau est chaude. Ces conditions sont appréciées de la faune marine. Il se trouve même que les poissons de l’océan indien y trouvent refuge. C’est pourquoi la mer de cette partie nord-ouest de Madagascar est favorable à la pêche au gros. Lors de votre séjour, louez donc un bateau, faites-vous accompagner par les initiés et amusez-vous à battre votre propre record en pêchant le thon, le marlin, l’espadon voilier, le coryphène, le barracuda, la carpe rouge, la bonite, le mérou, le thazard, le cobia, le wahoo, le kingmackerel, la raie ou la courbine. Vous aurez de fortes chances d’attraper un requin tigre, un requin taureau ou un requin marteau.

Si vous pratiquez la pêche au popper, ne vous étonnez pas si vous arrivez à tirer une énorme carangue ignobilis allant jusqu’à quelques dizaines de kilos à bord de votre embarquement ! Au minimum, vous pêcherez un thon à dents de chien. Au fur et à mesure de vos sorties de pêche, vous irez de surprise en surprise. D’ailleurs, vos moniteurs connaissent bien les meilleurs endroits, que ce soient les hauts fonds, les embouchures, les zones vierges préservées ou les endroits suivant le long des tombants.

Débutants ou initiés, vous pouvez toujours vous former. Si vous êtes un expert, une séance de perfectionnement est à votre portée. Toutes les techniques sont disponibles à savoir la pêche au jig, à la traîne, au lancer ou à la palangrotte.

Une ambiance bonne enfant, familiale et joviale règne à bord de votre bateau de pêche. Vous coéquipiers deviennent vos amis, bien entendu. Les prestataires veillent à votre sécurité. Quelques règles sont à suivre. Le nombre maximal de personnes est limité en fonction de la capacité de l’embarquement. Si vous utilisez de gros leurres au lancer, les règles d’alternance sont de rigueur afin d’éviter les blessures. Pour votre confort, songez à porter des lunettes de soleil et munissez-vous de gants.

La préservation de l’environnement est de mise. Les fonds coralliens sont très délicats. L’endroit sera alors bien choisi si vous souhaitez jeter l’ancre. Il faut que ce soit un fond sableux. Il faut aussi veiller à ne pas abîmer les zones habitées par les poissons eux-mêmes.

Enfin, on ne consomme pas toutes les prises. C’est la règle de la pêche raisonnée. Il y a ce qu’on appelle les gros poissons reproducteurs qu’il faut relâcher. Vous vous contenterez donc, au cours d’un bivouac flottant, de prendre quelques photos avec ce genre de poisson avant de le relâcher si son état le permet

 

http://one-minute-madagascar-news.com/voyage-a-madagascar-se-livrer-a-la-peche-au-large-de-nosy-be/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article