Ambalavao-Tsienimparihy

Publié le par Alain GYRE

Ambalavao-Tsienimparihy

 

En savoir plus :

http://www.ambalavao.net

Facebook :

https://www.facebook.com/pages/Ambalavao-Tsienimparihy/324146384265665?fref=ts

Youtube :

https://www.youtube.com/watch?v=aZpsL-Xt8Vk

https://www.youtube.com/watch?v=xm7Fe88a28k

https://www.youtube.com/watch?v=NIii2QrGsi4

 

 

Ambalavao se situe aux abords de la RN 7 à 56 km de Fianarantsoa et à 160 km d'Ihosy .

Ambalavao est une ville du sud-est de la région de la Haute Matsiatra, aux confins des Hautes Terres et du pays Betsileo.

 

Pic BobyPic Boby

Pic Boby

 

Elle se niche au fond d’une vallée entourée de montagnes granitiques et surplombée par le massif de l’Andringitra et le pic Boby, le deuxième sommet de Madagascar avec 2 876 mètres.

À sept kilomètres à la sortie sud de la ville, se dressent trois mamelons rocheux appelés les portes du Sud qui ont longtemps servi de points de repère aux avions postaux.

C'est la zone frontière entre les hautes terres et le sud.

le rocher d’Ifandana

C’est dans cette région où les Betsileo affrontèrent les Bara (XVIIIe siècle) et les Merina (XIXe siècle) pour préserver leur territoire et leur indépendance. La région est marquée par plusieurs sites sacrés en souvenir de ces événements tragiques.

 Ainsi, le rocher d’Ifandana, au sud-est de la ville, fut le lieu d’où se jetèrent ceux qui préférèrent la mort à la domination Merina.

Le village prit son essor en 1900, quand l’administration coloniale l’éleva au rang de chef-lieu de district et y édifia des écoles. Une route reliant Ambalavao à la capitale Tananarive fut ouverte en 1916.

Sur le flanc des collines environnantes s'étalent d'interminables champs de rizières.

Ambalavao  est connue pour ses très belles maisons à varangue avec des balustrades de bois formées de motifs géométriques, recouvertes d'un toit de tuiles.

 

Ambalavao-TsienimparihyAmbalavao-Tsienimparihy

Des marchés pittoresques.

Coeur de la ville, le marché central d'Ambalavao est animé, coloré et parfumé ! Flâner dans ses allées, le long des étals installés à même le sol ou sur de fragiles tables en bois, c'est ressentir toute l'authenticité de la vie malgache et découvrir tous les produits nécessaires au quotidien : plantes médicinales, volailles, viandes, paniers, vannerie, chapeaux, savons, couvertures (habit traditionnel des hommes Betsileo), paréos, épices, légumes, fruits etc....

Sur une colline, au sud de la ville, le marché aux zébus est incontournable !Sur une colline, au sud de la ville, le marché aux zébus est incontournable !
Sur une colline, au sud de la ville, le marché aux zébus est incontournable !Sur une colline, au sud de la ville, le marché aux zébus est incontournable !

Sur une colline, au sud de la ville, le marché aux zébus est incontournable !

 

Ambalavao est le deuxième plus grand marché de zébus de l’île  se déroule le mercredi et le jeudi matin. Avec sa place de marché étendue sur 2 hectares. Provenant du sud de Madagascar, particulièrement de la région Bara, les bovidés vendus à Ambalavao sont acheminés vers la capitale et les autres grandes villes malgaches pour ravitailler les boucheries.

Ambalavao-TsienimparihyAmbalavao-Tsienimparihy
Ambalavao-TsienimparihyAmbalavao-Tsienimparihy

On y fabrique le papier Antaimoro, dont l'origine remonte aux premières immigrations arabes au début du xvie siècle/. La pâte est faite avec l'écorce d'un arbuste, le avoha qui est une variété de mûriers ; encore humide, on la décore de motifs avec des fleurs séchées. Ce papier décoratif est réputé dans toute l’île et fait la renommée de l'île à travers le monde.

Ambalavao est réputé pour ses tissus en soie sauvage : Soa landyAmbalavao est réputé pour ses tissus en soie sauvage : Soa landy
Ambalavao est réputé pour ses tissus en soie sauvage : Soa landyAmbalavao est réputé pour ses tissus en soie sauvage : Soa landy

Ambalavao est réputé pour ses tissus en soie sauvage : Soa landy

Dans cette paisible ville betsileo, de nombreuses entreprises artisanales pratiquent aussi l'élevage du ver à soie pour fabriquer de magnifiques tissus en soie sauvage. Les articles confectionnés par les brodeuses de la région font aussi la renommée d'Ambalavao.

Ambalavao-TsienimparihyAmbalavao-Tsienimparihy

On trouve aussi plusieurs vignobles dans la région. En effet, quelques grands crus malgaches sont issus des vignobles de la région.

Ambalavao-TsienimparihyAmbalavao-Tsienimparihy

À 12 kilomètres au sud d’Ambalavao se trouve la réserve communale d’Anjà. Cette réserve est un concentré de la faune et la flore de Madagascar. On peut y voir entre autres, une communauté de lemur catta, ainsi que des tombeaux surmontés de crânes de zébu, cachés dans les cavités des parois.

A voir dans les environs :

Le Parc de l’Andringitra

Les grottes d’Andrifiab

Le Pic d’ambondrombe

Les sports extrêmes : Camp Catta à 1 h 30, escalade et parapente

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article