Écotourisme – Le parc national d’Andringitra en feu

Publié le par Alain GYRE

Écotourisme – Le parc national d’Andringitra en feu

13.11.2017

Les feux ont touché le parc national d’Andringitra. Des touristes ont été évacués.

Les parcs nationaux deviennent des cibles trop fréquents d’incendie. Les feux se sont à peine éteints à Isalo, qu’ils ont touché Andringitra. Des feux ont jailli à l’ouest du parc, mercredi, et l’ont atteint, selon le rapport d’un guide sur place. L’évacuation des touristes a été incontournable, vendredi. « Pour des raisons de sécurité et de précaution, nous avons demandé à une vingtaine de touristes de sortir du parc », a rapporté le Dr Mamy Rakotoarijaona, directeur des opérations au sein de Madagascar national park (MNP), qui gère les parcs nationaux de l’Ile.

Selon ce guide, les feux étaient incontrôlables dans la nuit du vendredi au samedi. Une partie de la forêt a brûlé sous les flammes. Il raconte, en outre, que quelques équipements des guides, à savoir, des tentes, des téléphones et bien d’autres ont été partis en fumée.

Le bilan de la surface incendiée n’est pas encore connu. Mais le MNP rassure que les feux n’ont pas atteint les sites de conservation.

« Il n’y avait pas d’habitat d’animaux protégés incendiés », rajoute la source.

Maîtrisés

Les flammes ont été vite maîtrisées. On annonçait la maîtrise des feux, samedi. Mais les agents du parc ont continué à surveiller les cendres, dans la nuit du samedi. Cent cinquante personnes, dont des agents du parc et la communauté habitant autour du parc, ont participé à l’extinction de la fournaise. Comme les zones éco-touristiques étaient restées intactes, la fermeture du parc ne serait pas nécessaire, contrairement au cas d’Isalo, où les feux ont frôlé quelques circuits, comme la piscine naturelle, le circuit Namaza.

La cause comme l’auteur des feux n’ont pas encore été identifiés à Andringitra. Des bruits courent, toutefois, sur le mécontentement de certaines personnes à propos de l’opération des éléments des forces de l’ordre sur place, après l’attaque sur des touristes qui y a eu lieu, il y a quelques temps. Ce qui aurait pu les amener à commettre cet acte. Cette hypothèse est à vérifier. Une plainte contre X sera déposée, afin de pouvoir poursuivre les malfaiteurs.

Depuis septembre, Isalo a été incendié deux fois de suite. Andringitra vient d’être touché, également. Des mesures drastiques devraient être opérées face à cet incendie trop fréquent au cœur des parcs nationaux, pour ne pas compromettre l’éco-tourisme.

Réouverture de l’Isalo

L’office national du tourisme informe la réouverture du circuit Namaza, à partir de cette semaine. Les autres activités du parc se poursuivront également, comme la visite du Canyon Maki, du Canyon des rats, Anjofo, Antsifotse. La piscine naturelle sera encore fermée, pour des raisons de sécurité. 1 500 hectares de la surface du parc ont péri sous les feux initiés par des dahalo, du 6 au 9 novembre.

Miangaly Ralitera

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/ecotourisme-coupure-frequente-a-antananarivo/

Publié dans Tourisme, Andringitra

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article