MEDITATIONS - D’UN SOIR - J.J. RABEARIVELO

Publié le par Alain GYRE

 

MEDITATIONS

 

II – D’UN SOIR

 

Salut, – qui sait ? adieu ! – front que le crépuscule

révèle dans son songe ardent à ma pensée,

lauré de fleurs en panicule

pour enchanter l’ennui de mon âme lassée !

 

Ou bien qu’il me dérobe, ombre sur ta lumière,

ô fierté de mon cœur ivre de ta jeunesse,

et me fait pour la fois dernière

entrevoir, sans jouir d’une ultime caresse !

 

Mais doublons la cloison qui nous tient séparés,

objet de mon bonheur sinon de mes regrets,

décevante apparition,

 

pour ne point disputer au soleil qui s’éteint

cette heure qui recèle en elle ton destin

et trouble ma décision

 

JEAN-JOSEPH RABEARIVELO

VOLUMES. – XII

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article