Pour quels fruits, pour quelles grappes - J.J. RABEARIVELO

Publié le par Alain GYRE

Pour quels fruits, pour quelles grappes

tombés dans l’herbe

et cachés par les ramilles ?

Pour quelles gemmes taillées

confondues avec les cailloux

couverts de brume épaisse ?

Entre des mains calleuses

et rudes comme du pain

dévoré par le soleil,

des mains faites de doigts palmés

sans couleurs,

voici des myriades de torches

à la recherche de ce qui fut perdu

sur la terre

et qui germe au milieu de la prairie de chiendents

qu’est devenu tout ce que peut embrasser le regard.

 

Jean-Joseph Rabearivelo

Traduit de La Nuit 1935

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article