VERS LE BONHEUR - J.J. RABEARIVELO

Publié le par Alain GYRE

VERS LE BONHEUR

 

Fuyons la plage d’Elseneur,

cœur las de rêve inachevé

et las de rêve non rêvé,

ô cœur avide de bonheur !

 

Débris épars et vain de palme :

le seul butin de l’aventure !

Pourquoi ce signe en la mâture

d’aucun voyage en golfe calme ?

 

J’ai découvert un nouveau port

où souffle un vent heureux et pur.

Une embellie est en l’azur

où ne s’annonce nulle mort.

 

Voici, des portes de l’aurore

natale, notre âme première :

inondons-nous de sa lumière

où notre entité s’élabore.—

 

JEAN-JOSEPH RABEARIVELO

VOLUMES. – IX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article