ANGOISSE DU DEPART - J.J. RABEARIVELO

Publié le par Alain GYRE

Sept quatrains

 

à Fernand Mazade..

 

 

ANGOISSE DU DEPART

 

 

Est-ce un beau jour d’avril ou de mai commençant,

ô printemps de mon cœur, que te viendra l’automne

marin, et que, cueillant des fleurs pour Abéone,

tu les parfumeras avec ton propre sang ?

 

JEAN-JOSEPH RABEARIVELO

VOLUMES. – LV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article