CLAIR DE LUNE - J.J. RABEARIVELO

Publié le par Alain GYRE

Interlude rythmique

à André Fontainas.

 

4

CLAIR DE LUNE

 

            Sans rossignol autre que des songes

            effeuillés au cœur de la nuit bleue,

            ta tristesse de reine exilée,

            clair de lune qui mon front inondes,

 

            enchantera de quelles musiques

            sa nostalgie et ses sourdes peines,

            sœurs en l’ennui, sœurs adultérines

            de mes insidieuses fatigues ?

 

            A ton intention sont ouvertes

            mes fenêtres où bruit encore

            le chœur du soir pacifique et rose

            élevé dans le calme des herbes

 

            comme à la rupture de tes charmes

le triomphe obscur de l’aube dans les palmes.

 

JEAN-JOSEPH RABEARIVELO

VOLUMES. – XLIV

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article