Inondations : la plaine d'Antananarivo placée en vigilance rouge

Publié le par Alain GYRE

Inondations : la plaine d'Antananarivo placée en vigilance rouge

07/01/2018

Avis de danger imminent (vigilance rouge) dans la plaine d’Antananarivo traversée par la rivière Sisaony

Communes concernées dans le Grand Tana :  Soalandy, Ampanefy, Soavina, Anosizato Andrefana, Ampitatafika, Ambavahaditokana, Fenoarivo, Itaosy, Ambohitrimanjaka, Fiadanana, Ampangabe.

Rivière Ikopa :

A l’échelle d’Antelomita, le niveau de l’Ikopa est de 2,13 m. Le niveau a monté de 0,12 m en 19 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures.

A l’échelle d’Ambohimanambola, le niveau de l’Ikopa est de 3,71 m. Le niveau a monté de 0,76 m en 19 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures.

A l’échelle d’Anosizato, le niveau de l’Ikopa est de 2,98 m. Le niveau a monté de 0,87 m en 19 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures. La cote de

vigilance de menace de danger (jaune) de 3,00 m sera dépassée dans les prochaines 12 heures.

A l’échelle de Bevomanga, le niveau de l’Ikopa est de 3,69 m. Le niveau a monté de 0,41 m en 19 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures. La cote de

vigilance de menace de danger (jaune) à cette station est de 4,00 m.

Rivière Sisaony :

A l’échelle d’Andramasina, le niveau de la Sisaony est de 2,35 m. Le niveau a monté de 0,34 m en 19 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures.

À l’échelle d’Ampitatafika, le niveau de la Sisaony est de 4,00 m. Le niveau a monté de 0,32 m en 19 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures. La cote de vigilance de danger imminent (rouge) de 4,00 m est atteinte.

Rivière Mamba :

A l’échelle d’Ambohidroa, le niveau de la Mamba est de 8,70 m. Le niveau a monté de 0,30 m en 19 heures et continuera à monter durant les prochaines 12 heures.

 

http://www.orange.mg/actualite/inondations-plaine-dantananarivo-placee-vigilance-rouge

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article