Conte: Pourquoi on ne mange pas de tortue de terre

Publié le par Alain GYRE

 

Pourquoi on ne mange pas de tortue de terre

 

Non loin de la mer, le tivoki (coua huppé), un jour, sautillait dans les buissons, chassant les insectes. Il vit sortir de l’eau une grosse tortue marine, tout noire, une fano à carapace écailleuse. Tous deux entamèrent la conversation.

- J’ai toujours vécu dans la mer, dit la fano, sans être jamais allée sur le rivage ; je voudrais bien savoir ce que sont la terre et ses habitants.

- C’est facile, répondit l’oiseau ; si tu veux, je vais te servir de guide.

Et les voilà partis dans l’intérieur.

Au bout de quelques temps, la tortue qui avançait difficilement sur le sable brûlant avec ses pattes aplaties, commença à se plaindre ; le iivoky au contraire ne souffrait pas de la chaleur, car il allait se reposer dans les arbres quand la terre était trop chaude. Il se mit à railler la tortue qu’il trouvait grotesque dans sa démarche, puis eut pitié d’elle :

- Je suis sorcier, lui dit-il, je vais te faire avoir des pattes avec lesquelles tu pourras mieux marcher.

Ainsi fit-il, et l’animal marin, muni de véritables pattes, put continuer le voyage

Mais à ce moment ; le tivoky, par inadvertance, laissa tomber une crotte sur la tête de la tortue, et celle-ci, furieuse, lui reprocha sa malpropreté. L’oiseau, vexé à son tour, insulta son compagnon et ajouta :

- Puisqu’il en est ainsi, je te quitte ; tu rejoindras la mer toute seule, car je t’abandonne avec tes pattes terrestres, et tu y nageras comme tu pourras.

En vain la tortue le supplia de lui rendre sa forme primitive, il ne voulut rien entendre et disparut.

Depuis ce temps, le malheureuse fano, devenue tortue terrestre, erre avec toute sa descendance à la recherche de la mer, sans pouvoir la retrouver. C’est ainsi que la tortue de terre provient de la tortue de mer.

C’est pourquoi aussi elle est interdite à l’homme ; elle est issue originairement de l’eau salée que Dieu, quand il créa le monde, se réserva personnellement avec ses habitants, alors qu’il laissait aux humains la propriété des choses de la terre

 

 

 Aux origines du monde

Contes et légendes de Madagascar

Réunis par Galina Kabakova

Files France

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article