Actualités cycloniques vendredi 16 mars 2018

Publié le par Alain GYRE

Actualités cycloniques vendredi 16 mars 2018

ELIAKIM, 6ème système tropical de la saison cyclonique 2017-2018, est une tempête tropicale

Actualités cycloniques vendredi 16 mars 2018
Actualités cycloniques vendredi 16 mars 2018
Actualités cycloniques vendredi 16 mars 2018
http://www.meteomadagascar.mg/cyclone
http://www.meteomadagascar.mg/cyclone

http://www.meteomadagascar.mg/cyclone

Cyclone Elikiam – Des personnes déplacées dans le Nord-Est

16.03.2018

Eliakim toucherait terre d’ici quelques heures. Le temps se dégrade dans le Nord-Est et l’Est de l’Ile.

Le drapeau rouge s’est hissé dans le Nord-Est, l’Est et le Nord de l’Ile, hier soir. Il y pleut abondamment et le temps y est venteux. Eliakim n’était plus qu’à 280 km à l’Est-Sud-Est d’Antalaha vers 17 heures, hier, selon le bulletin cyclonique spécial du 15 mars à 17 heures 30. Le vent moyen, qui l’accompagne, était à une vitesse de 80 Km/h avec des rafales de 110 Km/h.

L’évacuation préventive des personnes habitant dans les zones exposées aux inondations et à d’autres dangers a été lancée. « Autour de huit cents personnes d’une petite île à Sambava ont été déplacées, ce jour. Nous avons constaté, également, que des personnes renforcent leurs maisons », affirme le général de brigade Charles Rambola­rison, secrétaire exécutif adjoint du Bureau national de la gestion des risques et catastrophes (BNGRC), en mission dans la région de Sava où le cyclone est prévu atterrir, ce jour. Dans ces régions, chacun est invité à rester chez soi. « Personne ne doit sortir. L’alerte rouge signifie danger imminent », enchaîne ce responsable du BNGRC.

À Mananara-Nord, les habitants au bord des rivières ont quitté leur foyer, le niveau de l’eau commence à monter. Les activités fluviales y sont également suspendues. « Aucun bac ne dessert depuis ce jour (ndlr : hier). Des personnes qui allaient rejoindre un événement sont donc bloquées ici », rapporte le chef du district de cette ville d’Analanjirofo. À Soa­nierana Ivongo, des habitants près des côtes ont quitté leur foyer et ont rejoint leur famille. Lors du passage du cyclone Enawo, en 2017, une trentaine de cases ont été rasées suite à une érosion côtière dans ce district.

Par ailleurs, la direction générale de la météorologie prévient sur une sérieuse crainte d’inondations généralisées, dans les régions d’Analanjirofo, d’Atsinanana, d’Alaotra, de Sofia et à Sambirano.

Intensifier

Les pluies et les vents se sont intensifiés, depuis hier soir, dans le Nord-Est de l’Ile. « Nous nous attendons à une grande quantité de pluies et à des vents intenses, à partir de cette nuit, selon le communiqué des techniciens de la météorologie », ajoute Charles Rambolarison.

Eliakim, baptisé hier à 5 heures du matin, pourrait se transformer en un cyclone tropical, avec des rafales de vent de plus de 170 km/h, avant de toucher terre sur le Cap Masoala, à environ 80 Km au Sud d’Antalaha, ce jour entre 10 h et 13 h. Il traverserait le Nord-Est, en cette fin de semaine et atteindrait l’Est, dimanche. Une vigilance jaune est en vigueur pour les régions de Diana et Vatovavy Fitovinany ainsi que les districts d’Analalava, d’Antsohihy, de Mampikony, de Boriziny, de Tsaratanàna, de Mangoro. Une vigilance verte pour Boeny, Anala­manga, Maevatanàna et Kandreho. Les écoles sont fermées dans les régions d’Analan­jirofo, Atsinanana et Alaotra Mangoro, pour raison de fortes pluies, selon l’indication du ministère de l’Education nationale. Le ministre du Transport et de la météorologie, Ralava Beboarimisa, en mission à Toamasina dans le cadre de l’arrivée de ce cyclone, invite tout un chacun à prendre des précautions et à suivre les indications du service de la Prévision météorologique pour réduire les dégâts.

 

Miangaly Ralitera

http://www.lexpressmada.com/blog/actualites/cyclone-elikiam-des-personnes-deplacees-dans-le-nord-est/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article