Eliakim, le bilan s’alourdit

Publié le par Alain GYRE

Eliakim, le bilan s’alourdit

21/03/2018 Disponible sur Google Play Eliakim, le bilan s’alourdit

Le bilan provisoire du passage de la tempête tropicale Eliakim diffusé par le Bureau national de gestion des risques et catastrophes fait état de 21 morts, 38 302 sinistrés et 1 602 déplacés au 20 mars 2018.

Le BNGRC rapporte également des dégâts considérables sur les routes nationales (RNS31, RN2, RN23, RN5, RN6 et RNS32) en raison des crues et d'éboulements. Le ministère des Travaux publics prévoit le rétablissement de la RN6 d'ici la semaine prochaine. L'Office des travaux d'urgence devra entreprendre 10 travaux sur cet axe, dont la réhabilitation de deux ponts emportés par les crues.

Dans la région Vatovavy Fitovinany, l’alerte rouge est encore maintenue en raison du niveau du fleuve Matitanana. La population de Vohipeno encourt encore des risques d’inondation et devra rester vigilante même si les prévisions hydrologiques indiquent une diminution du niveau du fleuve.

Un premier survol des zones impactées par Eliakim entrepris par le BNGRC et ses partenaires humanitaires a permis de constater une inondation sévère à Maroantsetra et une inondation modérée à Brickaville.

9850 élèves se trouvent actuellement privés de cours en raison des dommages subis par leurs établissements scolaires suite au passage de la tempête tropicale Eliakim. 136 infrastructures scolaires situées à Alaotra Mangoro, Analamanga, Analanjrofo, Atsinanana, Sava et Diana ont été touchées par la catastrophe naturelle. 123 salles de classe sont totalement détruites, dont 93 dans la région Analanjirofo, selon un bilan provisoire communiqué par le BNGRC.

Des réponses sectorielles ont déjà été enclenchées selon le BNGRC, notamment en matière de sécurité alimentaire et en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène. C’est le cas à Maroantsetra, Soanierana Ivongo, Nosy Be, Ambilobe, Ambanja et Antalaha.

 

http://www.orange.mg/actualite/eliakim-bilan-salourdit

Publié dans Cyclone, Eliakim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article