Lourd bilan dans le Nord-Est et l’Est après le cyclone Eliakim

Publié le par Alain GYRE

Lourd bilan dans le Nord-Est et l’Est après le cyclone Eliakim

lundi 19 mars | Ny Aina Rahaga

Le passage du cyclone Eliakim a laissé la partie Nord-Est et Est de la Grande ile dans un état déplorable. Bien que connu à l’avance et que dernièrement Madagascar ait déjà connu des cyclones de la même force, Eliakim a encore durement frappé ces parties de l’Ile. Selon le bilan provisoire à l’échelle national émanant du Bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC), il y aurait 17 décès causés par le cyclone, 15 772 sinistrés, 6 282 déplacés cumulés, 251 cases d’habitations endommagées, 1 271 cases d’habitation inondées et 628 cases détruites. Certaines localités sont également inondées dont la majorité dans la région Analanjirofo et Atsinanana. De nombreux villages se trouvent actuellement isoler à cause de la montée des eaux, entre Maroantsetra et Mahanoro.

A Toamasina, la plupart des fokontany sont une fois de plus sous les eaux, dont 4 fokontany à Andranomadio, deux autres à Mangarano et Ambohijafy, trois fokontany à Tanambao. La gare routière de Toamasina a également été complètement inondée. Presque toutes les régions touchées ont pourtant déjà été touchées auparavant lors des passages des deux cyclones Ava et Enawo qui avaient eux aussi causés des dégâts plus que considérable.

Plusieurs routes sont coupées après le passage d’Eliakim. La partie Nord-Est et Est reste toujours la plus durement toucher. Selon le ministre des travaux publics, Eric Razafimandimby, la route nationale 6 (RN6) reliant Ambanja et Ambilobe est coupée et cela en 8 points différents. Plusieurs ponts ont été, soit submergés, soit emportés par la montée des eaux. Dont le pont d’Antanambaon’Ankiniky au PK 499+150, le pont d’Antsatrana au PK 522 et le pont de Beramanja, au PK 540+500. Sur d’autres parties de la RN6, la chaussée s’est également affaissée et est impraticable. Notamment à Ankazomainty au PK 521+500, à Angodrofo au PK 536+030.

La route nationale 2 (RN2) reliant Toamasina et Antananarivo est également coupée actuellement à cause d’un éboulement entre Marovola et Andranomafana, aucune circulation ne se fait actuellement sur cet axe pourtant très utilisé et la plus importante pour l’économie du pays. Toutes ces coupures occasionneront des pertes notamment pour la partie Nord-Est surtout qu’actuellement c’est la pleine période de collecte de girofle. Le ministère des travaux publics estimerait les travaux de réhabilitation à hauteur de 10 milliards d’Ariary.

 

http://www.madagascar-tribune.com/Lourd-bilan-dans-le-Nord-Est-et-l,23694.html

 

Publié dans Cyclone, Eliakim

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article