Parfois le vide, au théâtre Antoine Vitez, Ivry-Sur-Scène - Jean-Luc Raharimanana

Publié le par Alain GYRE

Parfois le vide, au théâtre Antoine Vitez, Ivry-Sur-Scène - Jean-Luc Raharimanana

Dire le monde, la poésie salvatrice, je vous attends au théâtre Antoine Vitez d'Ivry-Sur-Scène.

Parfois le vide

Un poème épique dit et chanté, un oratorio qui renoue avec la tradition malgache : s’emparer en voix et musique du récit du monde. Ce chant lucide, amer et révolté mais non dénué d’humour, Jean-Luc Raharimanana nous le livre en duo avec la chanteuse Géraldine Keller. Le poly-instrumentiste Tao Ravao accompagne la scansion du récit, dont il souligne l’enracinement originel, tandis que les subtiles percussions de Jean-Christophe Felhandler nous invitent à l’écoute du vaste monde.

de Raharimanana & la cie Soa Zara

du 16 au 31 mars au Théâtre d’Ivry Antoine Vitez

 

Représentations,  éclairages & rencontres

Vendredi 16 mars 20h

1ère date de la création,

la soirée se prolongera avec les artistes au bar du Théâtre

Jeudi 22 mars 20h

Avant la représentation, à 18h, éclairage « histoire et mémoire » sur le post-colonialisme,

notamment autour de Madagascar, par Laurence De Cock, historienne

(également Docteure en Sciences de l'éducation, ses recherches portent sur l'enseignement de l'histoire et l'articulation entre l'universalisme républicain et la diversité culturelle. Thèse sur l'enseignement de l'histoire coloniale)

Vendredi 23 mars 20h

Rencontre avec Jean-Luc Raharimanana, autour de son dernier livre Revenir (tout juste paru chez Payot Rivages) animée par la Revue Cousins de personne, à 18h, au bar du Théâtre

Jeudi 29 mars 20h

Avant et après la représentation, soirée rencontre

avec les associations Soamad, Mémoires de Madagascar et Latérit Prod

Vendredi 30 mars 20h

rencontres avec l’équipe artistique au bar du Théâtre après le spectacle

Samedi 31 mars 20h

Avant le spectacle, à 17h, table ronde autour "Les migrants ou le naufrage des mots.

Que nous racontons-nous à travers la question des migrants ? "

avec Françoise Vergès (politologue, nombreuses parutions sur les mémoires de l’esclavage,

les processus de créolisation dans les mondes de l’Océan indien),

Séverine Kodjo-Grandvaux (philosophe, auteur.e d’une thèse sur le thème de la construction

et déconstruction de l’idée de « philosophie africaine »),

Audrey Pulvar (présidente de la Fondation pour la nature et l'homme)

 

« Comme l’algérien Kateb Yacine en son temps, le malgache Jean-Luc Raharimanana aujourd’hui se saisit de la langue française et colonise la langue du colonisateur.

Cette langue, il la malaxe, la pirate, l’inocule de venins. Tout en y insufflant un souffle, une danse des mots qui ne sont pas sans rapport avec le traitement des mots et les usages de la langue dans l’île de Madagascar »  (Jean-Pierre Thibaudat / L’Obs - 2012)

Suivez le journal de la création sur le blog Médiapart du Théâtre d’Ivry

Réservations

au 01 46 70 21 55 de 14h à 18h30 du mardi au samedi

 16 h les samedis de représentation

Tarif unique : 10 €

 

Théâtre d’Ivry Antoine Vitez – 1 rue Simon Dereure 94200 Ivry-Sur-Seine

Métro ligne 7 terminus  Mairie d’Ivry - theatredivryantoinevitez.ivry94.fr

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article