TRAFIC DE TORTUES : 6 ANS DE PRISON FERME POUR TROIS TRAFIQUANTS

Publié le par Alain GYRE

TRAFIC DE TORTUES : 6 ANS DE PRISON FERME POUR TROIS TRAFIQUANTS

SOCIÉTÉ Par Michella Raharisoa le 25 octobre 2018

Le Tribunal de première instance de Toliara condamne six années d’emprisonnement ferme, une amende de 10 millions d’ariary et 30 millions d’ariary de dommages et intérêts pour trois trafiquants de tortues radiées.

 

Une première dans les annales, le verdict tombé est très lourd pour trois trafiquants de 10196 tortues radiées, interceptées en avril à Toliara. À l’issu de l’audience qui s’est tenu, ce 25 octobre, le tribunal correctionnel de la cité du Soleil condamne les trois trafiquants à 6 ans d’emprisonnement ferme. Ils devront également payer une amende de 10 millions d’ariary et 30 millions d’ariary de plus, à titre de dommage et intérêts au ministère de l’Environnement, de l’Écologie et des Forêts (MEEF).

 

« C’est la peine la plus lourde jamais rendue à Madagascar contre des trafiquants de tortues. C’est une victoire pour la Nature, pour les tortues et le système judiciaire malgache…Ce jugement marque une étape cruciale dans la lutte contre les trafics de ressources naturelles », déclare l’ONG WWF Madagascar. Avec Durell Wildlife Conservation Trust et Turtle Survival Alliance, elle s’active dans la protection de ces richesses du pays. Ces acteurs environnementaux espèrent que cet effort soit poursuivi sans relâche, afin que tous ceux qui ont commis le même crime puissent subir le même sort.

 

https://www.lactualite.mg/societe/9342-trafic-de-tortues-6-ans-de-prison-ferme-pour-trois-trafiquants/

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article