Dessin : « Empreintes », l’exposition de Dwa sur le carnet de voyage et l’urban sketching

Publié le par Alain GYRE

Dessin : « Empreintes », l’exposition de Dwa sur le carnet de voyage et l’urban sketching

Écrit par  Maholy Catégorie :  Publication :  17 janvier 2019

L'exposition de Dwa, d'un rêve à la réalisation - Photo: iAko Randrianarivelo

A ses trois années d’urban sketching s’ajoutent trois mois de résidence à la Cité internationale des arts de Paris. Dwa expose certaines de ses œuvres issues du vif à l’Institut Français de Madagascar, Antananarivo

Les bandes dessinées de Dwa, Eric Andriantsialonina à l’état-civil, sont déjà bien connues : «Mégacomplots à Tananarive », « Coup d’Etat à Tamatave », « Lundi noir sur l’île rouge », « La Réunion kely », et la dernière « Back to Al bak », dans laquelle il raconte son séjour à Alatsinainy Bakaro, l’endroit qui l’a vu naître. L’exposition qu’il intitule « Empreintes » a été un rêve de longue date pour Dwa, et le fruit de ce voyage sur sa terre natale en fait partie. L’urban sketching (dessin in situ) le captive depuis trois ans maintenant. Il indique avoir « le virus du dessin sur le vif ». Cela lui permet de « voyager, voir les lieux et les gens différemment ». Dwa développe son talent pour le carnet de voyage et l’urban sketching grâce aux différents événements auxquels il participe : « Embarquement immédiat », la Réunion (2016 et 2017) et la résidence à la Cité internationale des arts, Paris. Dwa, dans son allocution lors du vernissage de l’exposition « Empreintes » déclare qu’il s’agit d’un des meilleurs moments de sa vie d’artiste. « Empreintes » est au hall de l’IFM depuis le 14 janvier et ce jusqu’au 9 février.

 

■ V.M

https://latribune.cyber-diego.com/culture/2354-dessin-empreintes-l-exposition-de-dwa-sur-le-carnet-de-voyage-et-l-urban-sketching.html

Publié dans Culture, Dessin

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article