Poème: ANAKAO - Arlette Maillot

Publié le par Alain GYRE

 

ANAKAO

 

C'est un joli village au bord de l’océan,

Dans les dunes dorées s'amusent les enfants.

Sur le bord du rivage, les pirogues posées

Sous le soleil de plomb, attendent les piroguiers.

Quand se lève le vent, les voiles sont dressées,

Les hommes prendront la mer, et s'en iront pêcher

Balancés par les vagues, en tirant leurs filets.

Alors que sur la plage attendent les paniers.

Sur la mer profonde, pour l'homme c'est l'évasion.

Rêver d'un autre monde , n'est que pure illusion.

A la tombée du jour, les frêles embarcations,

Rejoindront le rivage avec leur cargaison.

Les voiles décrochées leur serviront d'abris,

Alors, sous les étoiles, ils passeront la nuit.

Ainsi passe la vie des Vezos d'Anakao,

Paisible et nonchalante, toujours au bord de l'eau.

 

Arlette Maillot

Publié dans Poèmes, Arlette Maillot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article