2012-07-21 Zanahary, Iavy, Zakavola des souverains impopulaires

Publié le par Alain GYRE

2012-07-21 Zanahary, Iavy, Zakavola des souverains impopulaires

     

 

Samedi, 21 Juillet 2012

Petit-fils du grand Ramaromanompo (Ratsimilaho), Iavy tenait hélas plus de son père Zanahary que de son illustre grand-père, aimé de son peuple jusqu’à sa mort en 1751. Zanahary lui succéda et termina son règne tumultueux, en périssant assassiné en 1767. Son fils Iavy monta à son tour sur le trône, et mourut en 1791, « peu regretté par ses compatriotes » écrit Philippe Oberlé, qui cite un témoigne de l’époque qui affirme qu’il vivait sans mœurs ni lois, en vrai brigand, faisant continuellement la guerre aux indigènes s’emparant des gens libres pour les vendre ». Si tel était le roi Iavy, son fils Zakavola qui lui succéda était encore plus cruel que son père écrit Philippe Oberlé, qui ajoute qu’il fut sagayé par ses sujets en 1803. Le royaume betsimisaraka sombra ensuite dans l’anarchie car, précise toujours Philippe Oberlé, « ses deux fils et ses deux oncles se disputèrent l’héritage ».

+S.J

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article