2012-10-13 Andriamampandry soumet les princes à l'épreuve

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Andriamampandry soumet les princes à l’épreuve

     

 

Samedi, 13 Octobre 2012

Le vieux Andriamampandry était l’un des conseillers les plus sages et les plus écoutés du roi Andriamasinavalona. Il avait eu l’idée de soumettre à l’épreuve les quatre fils du souverain pour savoir lequel d’entre eux méritait de succéder à leur père. Il rendit une première visite à Andrianjakanavalomandimby qui habitait Antananarivo et lui confia un pot de miel. Lorsqu’il est revenu le retrouver un peu plus tard, il fut étonné de découvrir que le pot ne portait plus son couvercle et que tout le monde y avait goûté à sa guise. Il conclut que le prince ne pouvait être un bon roi parce qu’il avait laissé le pot ouvert et tout le monde se servir comme des fous. Il partit ensuite visiter le second fils, Andrianavalonimerina à Ambohitrabiby et lui offrit des oranges et des tiges de bambou. A la vue des fruits, les épouses du prince se précipitèrent sur leur mari pour lui demander de leur offrir ces cadeaux. Le prince ne se fit pas prier et distribua ce qu’Andriamampandry venait de lui remettre. Ce dernier était fixé. Pour lui le prince ne sera pas non plus un bon roi parce qu’il ne peut résister au désir des femmes. Il reprit son chemin et rendit visite au troisième fils, Andriantomponimerina à Ambohidratrimo. Il apporta à celui-ci des rognons. Le prince les fit tout de suite rôtir sur le feu pour les manger. « il est trop gourmand pour devenir un bon roi » disait le vieux conseiller. Dernière étape, Ambohimanga où se trouvait le quatrième Prince Andriantsimitoviaminandriandrazaka. Il lui remit une hache et une corde. Ce dernier prince, en contrepartie fit tuer un bœuf pour recevoir avec tous les honneurs cet hôte de marque qui venait lui rendre visite. Bien plus, le prince lui donna à emporter les meilleurs morceaux de viande de bœuf pour la famille. L’accueil et le geste firent dire au vieux sage que le prince d’Ambohimanga ferait un bon roi. Mais l’histoire nous dira que le roi Andriamasinavalona n’a pas suivi ce conseil. Son royaume en pâtira.

Z.R

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article