2012-10-24 Les disettes de l'Androy

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Les disettes de l’Androy

     

 

Mercredi, 24 Octobre 2012

La famine qui sévit dans le « deep south » malgache n’est pas nouvelle. Un journal, l’Echo du Sud, titrait déjà en 1935 sur « La misère dans le Sud ». Le vétérinaire L. Guillermo a expliqué comment cette famine a pu se produire dans une région réputée de tout temps pour la richesse de ses troupeaux et pour l’alimentation riche en viande de ses habitants. Le Sud a été autrefois couvert de « raketa », une plante épineuse qui constitue une pâture très appréciée des bovidés en saison sèche. Or, il fut un moment où le développement de ces « raketa » a rendu les villages inaccessibles et permis aux habitants de se dissimuler. Ce qui ne plut guère à l’administration de cette époque. Les plantes de « raketa » ont été considérées comme un obstacle à une bonne administration, en particulier à la rentrée des impôts. Aussi, en 1924, la cochenille, un insecte parasite, fut introduite dans le pays des Mahafaly pour ravager en quelques années les « raketa ». La famine a commencé à apparaître. 300 000 bœufs seraient morts de faim et de soif en un an, selon Guillermo. Bref, s’il fut désormais possible de collecter les impôts, l’Androy, en revanche, ne s’est jamais relevéde ses disettes. En 1943, une autre famine décimait encore la population.

Z.R

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article