2012-11-12 Les années les plus dures de Rainilaiarivony

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Les années les plus dures de Rainilaiarivony

     

 

Lundi, 12 Novembre 2012

La période qui précédait le protectorat français fut celle des difficultés que le Premier ministre Rainilaiarivony n’arriva plus à surmonter. Les révoltes éclataient un peu partout dans les provinces. De nombreux dignitaires de son entourage étaient compromis dans des actions de brigandage. Le Premier ministre finissait par perdre confiance et soupçonnait nombre de ses proches de complots. Ravoninahitriniony, le Dr Rajoelina ainsi que son fils Rajoelina figurent parmi ceux qui ont été envoyés en disgrâce. En même temps, la corruption atteignait des proportions inouïes. En 1894, le fameux scandale « piastres mexicaines » éclata. Ces piastres, dont la teneur en argent était beaucoup plus faible que celle des monnaies courantes, étaient autorisées à Madagascar. Un européen, Kingdon, en introduisit d’énormes quantités qu’il a achetées à 2,70 francs la pièce pour les revendre à 5 francs. Le Premier ministre fut contraint d’aborder cette question devant les protestations qui s’élevaient. Il finit par interdire la circulation des piastres mexicaines. Pendant cette période très difficile, les impressions de Chapuis sur le pays se résumaient ainsi : « La fleur séchait et mourait avant même de s’être entr’ouverte ».

Z.R

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article