2012-11-16 Raketa la discrète meurt en 1866

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Raketaka la discrète meurt en 1866

     

 

Vendredi, 16 Novembre 2012

Raketaka ou Razanakinimanjaka est la fille du Roi Radama Ier et de la Reine Rasalimo. Elle est née en 1824. Elle est le deuxième enfant issu de l’union des Souverains de Madagascar. On reconnaît sur des fresques au Tranovola de Radama Ier, la Reine Rasalimo assise près du Roi Radama Ier comme Reine de Madagascar lors d’un banquet royal.

Pour en revenir à Raketaka, elle avait comme aîné Itsimandriambovoka que Rambolamasoandro, mère du Roi, avait fait assassiné parce qu’il était l’héritier légitime du Trône par rapport au Prince Rakotobe, fils du Prince Ratefinanahary et de Rabodosahondra, sœur du Roi.

Raketaka a été donnée pour épouse à Rakotobe afin d’assurer la dynastie. Cependant, au décès du Roi, toutes les familles et proches du Roi défunt ont été exterminés du 29 juillet au 03 août 1828 sauf elle, parce qu’elle avait une ascendance Sakalava. Aussi, ayant eu peur de la réaction des Sakalava, Ranavalona I et ses compagnons ont hésité à tuer Raketaka.

Depuis cet instant, Raketaka était devenue très discrète jusqu’à sa mort en 1866. Il est dommage de savoir que très peu de livres d’Histoire parle d’elle. Selon les ouï- dire, elle eût neuf enfants et fut enterrée à Ampasanimalo, là où elle vécût, non loin du Prince Rakotobe.

R.M

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article