2012-11-17 Fiadanana, un don de la reine

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Fiadanana, un don de la reine

     

 

Samedi, 17 Novembre 2012

A leur retour de campagne, les militaires n’avaient ni le droit de se présenter directement au Souverain (Radama, Ranavalona, etc.), ni le droit de monter sur la Colline d’Antananarivo. Ils étaient appelés à attendre l’audience du Souverain avant de monter ou bien à attendre l’ordre d’entrer dans la ville.

Les soldats, la plupart du temps, se reposaient sur les hauteurs de la Colline de Soanierana, près de la place du marché. Bien plus tard, un officier : Ramarotoby, 12 honneurs, fut récompensé par la Reine Ranavalona pour ses services rendus à la nation. Il obtint une portion de terrain sur la même place et fut également désigné Raiolona, c’est-à-dire Chef de la Garde Royale et également gardien du royaume contre les envahisseurs venant de l’ouest.

C’est lui alors qui décida d’appeler la portion de terre : FIADANANA, puisqu’il agréa le don de la Reine en cette expression : « C’est ici que je vais me reposer en paix et en toute quiétude».

Depuis, une partie de ce terrain a été affectée aux entraînements militaires, surtout ceux de la Garde Royale. Le reste est revenu à l’officier et ses adjoints.

R.M

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article