2012-12-04 Ingahibe Rainitovo, mémoire des traditions malgaches

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Ingahibe Rainitovo, mémoire des traditions malgaches

     

 

Mardi, 04 Décembre 2012

Les Malgaches d’aujourd’hui ne savent de lui que la rue qui porte son nom. Celle qui passe devant le bâtiment qui abritait l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique, à Antsahavola. Rainitovo était pourtant un fin lettré du siècle dernier, qui vit le jour le 20 alakarabo 1852. S’étant destiné à la vie pastorale, il exerça son ministère dans diverses paroisses de la capitale, avant de poursuivre son apostolat à Antsirabe, puis à Ambositra. Rainitovo était aussi un écrivain très actif ayant collaboré à plusieurs journaux et revues, jusqu’à un âge très avancé. Ce qui lui valut ce titre de « Ingahibe » qui honore les respectables vieillards.

Ingahibe Rainitovo fit surtout autorité dans ses interprétations profondes et subtiles des « hain-teny » et autres proverbes, qui font le génie de la pensée malgache. Enfin, historien sans égal, il nous laisse deux inestimables « monuments » : « Tantaran’ny Malagasy manontolo » et « Antananarivo fahizay ».

Quand nous empruntons la Rue Rainitovo, ayons une pensée pour cet honorable vieillard dont les éminents travaux nous permettent aujourd’hui de retrouver nos vraies traditions.

+S.J.

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article