2012-12-15 Rasoamieja, la concubine fatale de Radama II

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : Rasoamieja, la concubine fatale de Radama II

     

 

Samedi, 15 Décembre 2012

Rasoamieja donna au frivole Radama II un fils adultérin… Mais ce ne fut pas le fruit de cette liaison coupable qui allait causer la perte du souverain. Sa concubine décida en effet de mettre un terme à cette aventure, en prétextant sa conversion à la religion chrétienne. En vérité, elle n’avait pas pu supporter d’avoir été supplantée par une rivale, Rasoandrazana, devenue la favorite. Aussi prit-elle l’initiative de rompre et s’employa ensuite à discréditer son ex-royal amant à la cour, surtout auprès du premier ministre Rainivoninahitriniony qui commençait à s’inquiéter de la montée en puissance des « Menamaso », les fameux compagnons de Radama II, ces joyeux drilles qui entraînaient le roi dans une luxure descendante. Cette banale intrigue amoureuse allait être fatale à Radama II, dont le comportement commençait à susciter le mécontentement quasi-général. C’était l’occasion pour le premier ministre Rainivoninahitriniony, que le roi voulait remplacer par le chef des « Menamaso », de réagir énergiquement. Ainsi, il les fit massacrer et le12 mai 1863, Radama II lui-même fut exécuté par strangulation à l’aide d’un lamba en soie. Enseveli nuitamment dans le plus grand secret à Ilafy, Radama II avait à peine régné deux ans et neuf mois.

+S.J.

Mada midimadagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article