2013-03-05 La grande reine Ravahiny et l’apogée du Boina

Publié le par Alain GYRE

La grande reine Ravahiny et l’apogée du Boina

Soumis par admin le mar, 05/03/2013

 1-ravahiny.jpg

Elle est contemporaine d’Andrianampoinimerina et régna pendant une trentaine d’années à la fin du XVIIIe siècle et au début du XIXesiècle. C’était l’âge d’or du royaume sakalava du Boina, qui connut à cette époque une ère de prospérité sous l’impulsion des Antalaotra. C’étaient des Arabes et des Comoriens métissés d’Africains qui étaient de très habiles commerçants. Ils firent de Mahajanga un important port commercial en multipliant les échanges avec l’Europe, l’Afrique orientale, les Comores et même les Indes.

Ravahiny entretenait d’excellentes relations avec le roi de l’Imerina à qui elle rendit visite peu avant sa mort. Elle lui offrit à cette occasion, trois canons, 20 fusils et sept barils de poudre. Les échanges de cadeaux étant un décorum aussi vieux que le temps, Andrianampoinimerina offrit en retour à la reine Ravahiny 370 bœufs, 1 500 piastres, 70 lambamena, complétés par une abondante provision pour le voyage du retour.

Cette visite de Ravahiny à Antananarivo est diversement interprétée. Si Andrianampoinimerina voyait là un acte d’allégeance de la reine du Boina, la tradition sakalava considère au contraire que c’est Andrianampoinimerina qui reconnut la suzeraineté de Ravahiny en la recevant. Quoi qu’il en soit, les deux royaumes de taille et d’importances sensiblement égales, préfèrent cultiver la convivialité et les relations de bon voisinage, pour ne pas avoir à s’affronter.

A la mort de Ravahiny, Andrianampoinimerina se fit représenter à ses funérailles grandioses par une lourde délégation de 12 000 hommes et fit don de 400 zébus.

+S.J.

Les sillons du passé

Midi Madagasikara

 

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article