2013-04-06 Les derniers souverains du Menabe de Ramitraho à Kamamy

Publié le par Alain GYRE

Les derniers souverains du Menabe de Ramitraho à Kamamy

06/04/2013

Le Menabe ne survécut pas au règne « musclé » de Tsimanongarivo. Le royaume a fini par éclater après d’interminables querelles successorales. Ratrimolahy tenta de reconstituer la grandeur du Menabe en fondant le royaume de Sakadia autour du fleuve Tsiribihina. Miakala poursuivit cette action. Ramitraho fit de même. Après avoir fait face à l’armée de Radama 1er en 1820, il accepta de donner sa fille Rasalimo en mariage au souverain merina pour sceller la paix, sans pour autant reconnaître la suzeraineté de Radama 1er.

C’est Toera qui restaura la grandeur du Menabe. Mais il fut impitoyablement massacré par les troupes du commandant Gérard qui parvint à l’encercler dans son village royal d’Ambiky. Le général Galliéni réprouva ce massacre, et le député Vigné d’Octon, indigné par la tuerie, porta l’affaire devant le Parlement français.

Ingereza, frère de Toera, a fini par se rendre en avril 1900. Les fils de Toera, le jeune prince Kamamy reçut les reliques sacrées et devint gouverneur du Menabe. C’est dans cette lignée que le Menabe choisit jusqu’à maintenant ses souverains.

+S.J.

Les sillons du passé

Midi Madagasikara

 

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article