2013-04-18 A la conquête de l’acropole des Tanala

Publié le par Alain GYRE

A la conquête de l’acropole des Tanala

18/04/2013

Le massif d’Ikongo, fief des « Tanala », a la forme d’un immense fer à cheval, long d’environ six kilomètres et large d’un kilomètre dont la concavité est tournée vers l’Est. La partie Nord s’appelle plus particulièrement Ikongo, tandis que l’on donne les noms d’Anjamanga à la partie centrale et de Tsiazopapango à la partie Sud. Jamais « forteresse » n’a été aussi difficile à prendre. Les armées des Rainiharo et Rainimamonjy qui voulaient faire la conquête de cette région étaient revenues bredouilles après des sièges de longs mois ayant fait de nombreuses victimes dans leurs rangs. Au début de la colonisation, le général Galliéni, envoya en Ikongo, le commandant Cléret avec trois cents soldats. Il donna l’assaut de plusieurs côtés à la fois et profita d’un brouillard épais pour investir par surprise le village. La lutte ne dura pas longtemps car l’effet de surprise avait créé la panique. L’acropole des Tanala était entre les mains de Cléret.

Z.R

Les sillons du passé

Midi Madagasikara

 

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article