2013-05-28 Le comte de Modave introduit le cactus en Androy

Publié le par Alain GYRE

Le comte de Modave introduit le cactus en Androy

 

28/05/2013

 

Il y a un  siècle de cela, les Antandroy vivaient dans l’isolement que facilitait la nature épineuse de la végétation. Une végétation qui constituait pour eux la meilleure des protections. Selon Grandidier, c’est à cause de la sécheresse du climat que les cactus s’étaient développés d’une façon  prodigieuse à partir du XVIIIe siècle. Ces cactus avaient été introduits par le comte de Modave à Fort-dauphin entre les années 1768 et 1770. La facilité de bouturage de cette plante s’était traduite par sa propagation rapide dans l’Anosy et puis l’Androy où le climat lui convenait parfaitement. Les cactus présentaient, malgré leurs épines, une certaine utilité aussi bien pour l’homme auquel ils fournissaient une clôture infranchissable, une nourriture et même une eau de boisson, que pour les bœufs, qui y trouvaient une alimentation aqueuse lorsque les cactus sont débarrassés de leurs épines par le feu. En 1925, l’introduction d’une cochenille appelée « raiketa » a entraîné la mort de la totalité des cactus.

 

Z.R

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article