2013-06-04 Les funérailles du roi Tsiampody

Publié le par Alain GYRE

Les funérailles du roi Tsiampody

 

04/06/2013

 

Le Roi Mahafaly Tsiampody mourut en 1912. C’est lui  qui avait gardé les reliques de la lignée des Maroseranana du Sud de l’Onilahy ainsi que le «hazomanga lava» ou autel sacré devant lequel les autres rois venaient en certaines occasions faire des sacrifices. Sur son immense tombeau qui se trouve dans la forêt d’Ankirikiriky près d’Ampotaka, furent déposés les crânes de 700 bœufs immolés lors des funérailles. En réalité, raconte Grandidier, 1 600 bœufs ont été sacrifiés, mais 700 crânes seulement furent exposés. Il ne pouvait en être déposé plus sur le tombeau qui mesure quarante mètres de côté. Trente-six aloalo ou bois sculptés ont été plantés sur les pierres du monument. Le corps du roi fut roulé dans quatre lambamena et sa sagaie fut placée dans son cercueil. Huit autres cercueils répartis autour de celui du  souverain contenaient les objets emportés dans l’autre monde. Il s’agissait de nombreuses étoffes de toutes les couleurs, des bracelets et des bijoux d’argent, des monnaies d’or. C’est au clan des Antehisatra qu’a été confiée la garde du tombeau et de la forêt d’Ankirikiriky.

 

Z.R

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article