2013-07-02 Sainte-Marie, à l’origine Nosy Boraha

Publié le par Alain GYRE

Sainte-Marie, à l’origine Nosy Boraha

 

02/07/2013

 

L’ile de Sainte-Marie était jadis appelée par les habitants Nosy Boraha, selon l’ouvrage de G. Grandidier. Boraha était, d’après la légende malgache, un homme qui voguait dans sa pirogue. Il a été entrainé par une baleine jusqu’à l’ile des femmes d’où il a réussi à s’échapper avec l’aide d’un «seronkay» ou requin marteau qui l’a   ramené sur son île. C’est à croire, la réminiscence de l’histoire biblique de Jonas rejeté à terre par une baleine. Il avait séjourné trois jours dans le ventre d’une baleine.  Le tombeau de Boraha se trouve, prétend-on, à Nosy Nanto, à l’île des «nato», qui est à la pointe Sud de Sainte-Marie. L’histoire raconte aussi que des Juifs du Yémen ont fondé une colonie à Madagascar. Flacourt qui est allé à Sainte-Marie en octobre 1651 croit que leurs ancêtres sont arrivés à Madagascar dès les premières transmigrations des juifs.

 

Z.R.

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article