2013-07-06 Pierre Como, procureur général, Poète à ses heures

Publié le par Alain GYRE

Pierre Como, procureur général, Poète à ses heures

 

06/07/2013

 

Poète né dans les Pyrénées, Pierre Como se trouva en poste au « parquet d’Antananarivo » à son arrivée à Madagascar le 28 mars 1903. Devenu Procureur Général en 1925,  il ne quittera cette fonction qu’à sa retraite en 1934. Mais cet homme de loi courtisait aussi, à ses heures, les muses pour « mieux jouir de toute chose ». « De la saveur d’une rose et d’un baiser de vent »…A ses nombreuses œuvres publiées depuis  toujours, le livre des regrets, Cadences, madame de la Rombière, peinture de Madagascar, Mademoiselle, etc.) s’ajoute une revue littéraire intitulée « XVe de latitude Sud », qu’il fonda à Madagascar, à l’intention des écrivains de langue française. Il arriva ainsi à réunir, grâce à cette revue, la plupart des écrivains de son époque, dont son ami Jean Joseph Rabearivelo. Pierre Camo vit l’ensemble de ses œuvres couronné du Grand Prix de Littérature de l’Académie Française en 1936.

 

+S.J.

Midi Madagascar

 

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article