2013-07-18 Sur les traces de l’Aepyornis

Publié le par Alain GYRE

 

Sur les traces de l’Aepyornis

 

18/07/2013

 

L’oiseau géant de Toliary, une légende ? De toute évidence non...Le grand savant Alfred Grandidier avait trouvé à Ambohisatrana près de Toliary en 1868, le premier gisement fossile de l’oiseau légendaire. Une découverte qui eut un grand  retentissement dans le monde scientifique signale Philippe Oberlé, et qui marqua le début d’une longue ère de recherches paléontologiques à Madagascar, ajoute le même auteur. C’était un chef coutumier qui indiqua à Alfred Grandidier la mare où se trouvait le gisement. Si jusque-là on ne connaissait l’Aepyornis que par ses oeufs d’une capacité de huit litres, cette découverte allait permettre à Alfred Grandidier de reconstituer avec la patience d’un bénédictin, un squelette complet de l’oiseau que l’on peut voir aujourd’hui au musée de l’Académie Malgache à Tsimbazaza...

   1 a  1-a1.jpg

Notons que le climat dans l’hémisphère sud permettait encore la vie de grands animaux tels que aepyornis, lémuriens géants, hippopotames et même dinosaures, au début de l’ère quaternaire.

 

Ces animaux trouvèrent refuge au bord des dernières mares quand commença un phénomène d’assèchement du climat. C’est ainsi que leurs ossements se trouvent en abondance au fond de ces mares qui peuvent encore nous réserver des surprises si l’on poursuit ce genre de recherches et de fouilles, sur pareils sites.

 

+S.J.

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article