2013-08-24 L’hospitalité du Grand Sud

Publié le par Alain GYRE

L’hospitalité du Grand Sud

 

24/08/2013

 

Les chroniques anciennes, rapporte Philippe Oberlé, font apparaître que la région de Toliary était peuplée tantôt de Vezo tantôt de Masikoro, deux groupes,  appartenant à l’ethnie Sakalava. Le même auteur soutient que les aires de peuplement de ces deux groupes, ont varié au  cours des siècles en fonction des rapports de force entre eux d’une part, et les Bara et les Mahafaly d’autre part. Engelvin précise de son côté que le village de Toliary fut totalement détruit en 1860, lors d’une guerre entre Vezo et Masikoro. Aujourd’hui les deux groupes cohabitent pacifiquement. Les Vezo pêcheurs,  vivent le long du littoral, tandis que les Masikoro, cultivateurs et éleveurs, ont choisi de s’installer  un peu plus à l’intérieur. Si les Vezo peuvent parfois s’éloigner jusqu’à une centaine de kilomètres de leur village dans leurs activités de pêche côtière, les Masikoro se livrant de leur côté à des activités agro-pastorales, migrent parfois avec leur bétail, à la recherche de meilleurs pâturages. Comme tous les peuples du Grand Sud, Vezo et Masikoro sont très hospitaliers, mais demeurent réservés face aux étrangers. Galliéni compris !

 

+S.J

Midi  Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article