2013-10-07 Les sillons du passé: John Avery, un pirate chéri des écrivains

Publié le par Alain GYRE

John Avery, un pirate chéri des écrivains

 

07/10/2013

 

Repaire des pirates, la baie d’Antongil a offert son hospitalité à l’un des plus connus d’entre eux. Ainsi, le célèbre capitaine John Avery, dont la vie et surtout les aventures sont passées à la postérité sous la plume d’ Adrien Van Broeck, s’était installé à Nosy Mangabe. L’écrivain Daniel Defoe, auteur de Robinson Crusoë, s’inspira du petit volume publié à Londres par Adrien Van Broeck en 1709, pour écrire à son tour «  La vie et les pirateries du capitaine Singleton » dont l’histoire, nous précise  Philippe Oberlé, se déroule en grande partie à Madagascar. Un autre écrivain, Johnson retraça lui aussi la vie de John Avery dans son « Histoire des Pirates ».

  1-pirate.jpg

Selon toujours Philippe Oberlé, l’épisode culminant de la carrière de pirate du sieur John Avery fut la capture vers 1695 au large des côtes indiennes, d’un navire transportant des hauts personnages de la cour du Grand Mogol, ainsi que l’une de ses filles, et des coffres pleins de bijoux fastueux,  de vêtements  précieux, de pièces d’ or. Bref un riche  butin comme peuvent en rêver les pirates ! C’est après ce haut fait précise Philippe Oberlé, que John Avery décida de s’installer à Madagascar.

 

+S.J.

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article