2013-11-18 Notes du passé: Sescau et Boussenot l’emportent sur leurs adversaires

Publié le par Alain GYRE

Sescau et Boussenot l’emportent sur leurs adversaires

 

À la veille de l’élection des deux représentants des Français de Madagascar , au Conseil supérieur des Colonies, « Action coloniale », sous la plume de son journaliste Maurice Boursaud, donne des pronostics sur les heureux élus : Sescau à l’Est, Boussenot à l’Ouest.

Le scrutin a lieu le 8 mai 1921, de 8 heures à 16 heures : 4317 électeurs sont inscrits dans la circonscription Est, 1727 à l’Ouest. Selon le magistrat Gontard en 1969, ils sont répartis très inégalement dans les différentes régions.

La participation électorale est très satisfaisante, surtout si l’on tient compte des distances, ce qui prouve l’intérêt qu’on lui porte. À l’Est, 1 718 votants sont enregistrés soit 66%; à l’Ouest, la proportion atteint 73% avec 1267 votants : « La compétition y avait encore été plus suivie. »

Les résultats sont exactement ceux qu’a laissé prévoir le journaliste d’ « Action coloniale». À l’Est, Sescau obtient 1028 voix et Beaurin, 641 voix. On décompte 47 bulletins nuls dans les urnes.

Beaurin ne l’emporte que dans les provinces de Sainte-Marie, Farafangana et Itasy et les bureaux de Maroantsetra et Fenoarivo-atsinanana. Sescau a une majorité très nette à Toamasina (267 voix contre 139) et Mananjary (79 voix contre 21), un peu moins nette à Antananarivo (264 voix contre 203), à Fianarantsoa (40 voix contre 27) et à Antsirabe (44 voix contre 36).

Dans l’Ouest, Boussenot est élu par 832 suffrages, Bleusez en obtient 389, Mager 14 et Richet 4. Comme on l’a prévu, c’est Antsira­nana et Mahajanga, avec leur important effectif de Réunionnais et de fonctionnaires, qui assurent le succès de Boussenot. À Antsira­nana, il gagne 477 voix, Bleusez 96. À Maha­janga, il a 153 voix, Bleusez 57.

En dehors de ces deux centres, Boussenot n’obtient de majorité qu’à Tolagnaro où Bleusez, originaire de Nosy Be, est complètement inconnu (54 voix contre 5).

Cependant, ce dernier emporte la majorité dans les autres provinces : à Nosy Be, 61 voix contre 47; à Toliara, 34 voix contre 26; à Morondava, 21 voix contre 16 ; à Analalava,

15 voix contre 6; à Maevatanàna, 13 voix contre 12.

Même dans la province d’Antsiranana, il a la majorité à Vohémar (31 voix contre 12) et à Ambilobe (18 voix contre 2). Mais « cette poussière de succès locaux ne pouvait contrebalancer l’influence des deux grands centres ».

Quant à Mager, il ramasse quelques voix dans les bureaux d’Analalava « où l’on trouve également un bulletin au nom de Lénine ».

Par décision du 7 mai, une commission est constituée pour recenser les votes. Elle se réunit deux jours plus tard, sous la présidence du secrétaire général du gouvernement central de la Colonie. Les résultats sont proclamés par arrêté du 29 juin.

Sescau et Boussenot sont officiellement nommés délégués de Madagascar au Conseil supérieur des Colonies. Un arrêté du 1er juillet leur alloue, à compter de la date de proclamation des résultats officiels de l’élection, une indemnité annuelle de 9 000 francs.

Résumant le déroulement de la campagne et de l’élection, le magistrat Gontard écrit :

« Après un démarrage assez lent, la première compétition électorale s’était animée et, sans prendre jamais de caractère vraiment politique, avait opposé l’administration et les colons, les agents du pouvoir et les intérêts économiques. »

Cette compétition, aboutit à une représentation des deux tendances. « Les intérêts économiques avaient un élu capable de faire entendre leur voix.

L’autre délégué, par ses relations politiques parisiennes et sa position de parlementaire, était un homme influent dont on pouvait penser qu’il interviendrait efficacement en faveur de la Grande île.»

Au final, dans les deux circonscriptions, les électeurs se sont ralliés au candidat qui a le plus de rayonnement et de possibilités d’actions. « On pouvait tenir ces résultats pour satisfaisants. »

 

Pela Ravalitera

 

Lundi 18 novembre 2013

L’Express

Publié dans Notes du passé

Commenter cet article