2073-07-23 Le grand pouvoir des souverains du Menabe

Publié le par Alain GYRE

Le grand pouvoir des souverains du Menabe

 

23/07/2013

 

Comme dans toute monarchie, les rois sakalava étaient des souverains absolus, avec droit de vie et de mort sur leurs sujets. Ils étaient craints et respectés de leurs  peuples  et avaient sur eux une emprise qui dépassait l’entendement. Drury qui a rencontré le roi Tsimanongarivo vers 1710, en a rapporté un récit  pour le moins impressionnant : « Mahabo est la ville principale et la résidence du roi,  auquel notre général (sakalava), qui était son petit-fils, devait rendre visite avant de rentrer chez lui. Quand nous fûmes à un mille de la capitale, trois messagers allèrent, pour la bonne forme,  annoncer au roi notre arrivée et lui demander quel était son bon plaisir. Ravoavy ayant reçu l’avis qu’il pouvait venir et que le roi était prêt à la recevoir, disposa ses soldats sur plusieurs rangs ; cinquante devaient marcher en tête et  décharger leurs fusils, puis cinquante autres qui venaient  derrière, devaient les remplacer au milieu des sons incessants des conques. Quand nous arrivâmes devant le roi qui était assis au milieu de ses chefs et de nombreux sujets, d’autres conques se retirèrent, et les cinquante autres les remplacèrent. Le général s’avança ensuite et, mettant un genou à terre, il lécha le genou du roi. Plusieurs des ses chefs vinrent aussi le saluer. Après s’être agenouillés, ils lui léchèrent les pieds... Une natte fut ensuite étendue par terre à une distance d’environ quatre mètres, sur laquelle le général s’assit avec quelques chefs... ».

 

+S.J.

Mtdt Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article