2102-10-10 "Manjakahova" sous Rasoherina

Publié le par Alain GYRE

Les sillons du passé : « Manjakahova » sous Rasoherina

     

 

Mercredi, 10 Octobre 2012

La saga de la reine entamée par Ranavalona 1re, reprend avec Rasoherina, après un intermède meublé par Radama II. Veuve de ce dernier, la Princesse Rabodo lui succéda et prit le nom de Rasoherina pour régner durant cinq ans, de 1863 à 1868. A la fois douce et énergique, elle gouverna, dit-on, avec sagesse et fermeté. C’est sous cette souveraine que commença véritablement la période du «Manjakahova» quand elle remit presque tous ses pouvoirs entre les mains de son Premier Ministre Hova Rainivoninahitriniony. Ce dernier fut supplanté le 14 Juillet 1864 par son propre frère, Rainilaiarivony qui restera le maître incontesté d’Andafiavaratra jusqu’à la chute de la monarchie. Malade à son retour d’Andevoranto, Rasoherina a failli être la dernière reine de Madagascar. Les grands du royaume en effet, mécontents de voir Rainilaiarivony accaparer tous les pouvoirs, complotèrent pour le renverser, et mettre le Prince Rasata, fils de Raharolahy et petit-fils de Rabodosahondra, sœur de Radama 1er, sur le trône pour succéder à Rasoherina si elle venait à succomber à sa maladie. Dans ce scénario, un roi succèderait une reine jugée toujours faible, et Rainivoninahitriniony retrouverait ses fonctions de Premier Ministre. Mais le rusé Rainilaiarivony éventa habilement ce complot, et resta auprès de Rasoherina qui s’éteignit le 1er Avril 1868, après avoir reçu le baptême catholique que Jean Laborde lui administra in extremis le 27 mars…

+S.J

Midi Madagasikara

Publié dans Les sillons du passé

Commenter cet article