3013-07-01 Le père Alphonse Taïx, un grand bâtisseur

Publié le par Alain GYRE

Le père Alphonse Taïx, un grand bâtisseur

01/07/2013

Si les voies du Seigneur sont réputées impénétrables, le Père Alphonse Taïx, un prêtre  jésuite français, lui,  mit beaucoup de zèle à les monter durant sa mission à Madagascar. Derrière ce missionnaire se cachait aussi un grand artiste et un puissant bâtisseur. On lui doit la décoration du trône royal à l’occasion  du couronnement de Radama II, le 23 septembre 1862. C’est encore lui qui dirigea les vingt-quatre musiciens qui composaient la fanfare royale au cours de cet événement qui se déroula à Mahamasina. L’architecture des cathédrales d’Antananarivo et de Fianarantsoa était  sortie de sa planche à dessin. Né à Bédarieux dans l’Hérault  le 25 avril 1825, le Père Alphonse Taïx s’éteignit à Antananarivo le 6 août 1921.

 

+S.J.

Midi Madagasikara

.

Publié dans Les sillons du passé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article