A l’Ecole navale de Brest: Exploit d’un jeune chercheur malgache

Publié le par Alain GYRE

A l’Ecole navale de Brest: Exploit d’un jeune chercheur malgache       

Mardi, 22 Avril 2014

L’Amiral Didier RATSIRAKA ne peut plus désormais prétendre être seul Malgache ayant brillé à l’Ecole Navale de Brest, cette école française parmi les prestigieuses dans le monde dans le domaine de la formation de ce qui a lien avec la marine. Depuis jeudi 17 avril dernier, un autre Malgache  -mais cette fois-ci un civil -a décroché brillamment son diplôme de Doctorat d’Ingénieur en Mécanique des Fluides (Application navale) auprès de ce centre supérieur.

Il s’agit de Tolotra Emerry RAJAOMAZAVA III qui a soutenu à la salle Béveziers de l’Ecole navale, dans cette ville au nord ouest de France (Région Bretagne) une thèse intitulée «  Dynamique d’un hydrodynamique dans un fluide visqueux. Algorithmes de couplage en IFS et application ». Cette étude est difficile à comprendre aux citoyens lambda, pourtant elle élargie les compétences de l’Institut de Recherche, précisément par la modélisation et l’analyse des phénomènes Interactions Fluides Structures (IFS). Ce travail permet ainsi la possibilité de simulation numérique et d’analyse des hydrofoils flexibles en mode flexion et torsion. Tout cela touche des aspects maritimes, tels les hélices marines, la récupération de l’énergie des courants marins pour la fabrication de l’électricité… Bref, une « avancée » voire un exploit !

 

Persuadés de l’importance des travaux, le jury présidé  Pr.  Dominique RAPHAEL (Université du Havre) et composé des Professeurs Olivier DOARE (ENSTA –Paristech), Jean-Pierre FONTAINE (Université Blaise-Pascal), Aziz HAMDOUNI (Université de La Rochelle) et Mohamed BENBOUZID (Université de Bretagne Occidentale) a décerné à Tolotra RAJAOMAZAVA III, la mention « Très Honorable ». Son directeur de thèse, Jacques-André ASTOLFI et son encadreur, Mustapha BENAOUICHA sont fiers et croient à un bon avenir au jeune chercheur. D’ailleurs, quelques représentants d’une société maritime française ayant assisté à la soutenance courtisent déjà le nouveau Docteur Ingénieur (équivalent en PhD style USA).

 

A savoir quelle attitude prenne les responsables de l’Etat dont les nouveaux membres du gouvernement, face à une telle prouesse des Malgaches étudiants à l’extérieur ? Au rythme apparent de la gouvernance actuelle, Tolotra RAJAOMAZAVA III grossi ira le nombre des « fuites de cerveaux ».

La Gazette

 

Galères De Brest me demande de rectifier:

  Brest est à l'extrême ouest de la France, pas au nord ouest comme dit dans le texte. Nous y tenons :-)

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article