ACADEMIE CULINAIRE FRANCAISE : Le chef Lalaina en finale pour les Toques d’or

Publié le par Alain GYRE

ACADEMIE CULINAIRE FRANCAISE : Le chef Lalaina en finale pour les Toques d’or

 

1-chef.jpg

 

Le chef Lalaina s’est vu remettre son billet pour Toulouse de la part de la compagnie Air France, jeudi

 

Le célèbre chef malgache figure déjà parmi les meilleurs chefs du monde. Il fait partie des douze finalistes pour les Toques d’or de l’académie culinaire française.

 

Le chef Lalaina Ravelomanana pourrait accrocher une nouvelle étoile sur son palmarès déjà bien garni. Il participera au concours des Toques d’or de l’Académie culinaire française qui se tiendra à Toulouse, France, le 4 décembre. Le célèbre chef cuisinier malgache, qui a déjà gagné quatre concours internationaux majeurs dans sa carrière, fait partie des douze finalistes retenus pour cette ultime épreuve sur cent cinquante candidats. Une performance qui constitue une confirmation supplémentaire de son appartenance à l’élite mondiale de l’art culinaire.

« Les finalistes ont été sélectionnés sur la base de dossiers, mais les critères sont déjà très pointus par rapport au palmarès et au parcours. Le jury sera composé des plus grands chefs cuisiniers français », déclare le chef Lalaina. Il a reçu le soutien de la compagnie de transport aérien Air France pour les billets d’avion jusqu’à Toulouse, aller et retour. « J’ai dû investir pour prendre en charge toutes les dépenses nécessaires à la participation à ce concours. Je n’aurai jamais pu le faire sans l’aide des amis comme Air France », a-t-il déclaré en marge de la remise officielle des billets d’avion jeudi.

Au parfum

Comme il fallait s’y attendre, les difficultés des épreuves au concours les Toques d’or sont à la hauteur de sa réputation. Les candidats sont déjà informés des trois thèmes autour desquels ils devront préparer des plats de très haut niveau. Le premier thème appelé « surprise » représente sans doute le plus grand défi, car le candidat va devoir exécuter en une heure un menu d’un chef Toque d’or qui lui sera attribué par tirage au sort. Le deuxième thème s’articulera autour du canard. Les candidats vont devoir préparer deux plats avec deux cuissons différentes. Pour ce qui est du dessert, ce sera à base de pomme.

Rendez-vous donc le 4 décembre à Toulouse, et le candidat malgache a déjà promis qu’il donnera de ses nouvelles régulièrement. Mais il partira un peu plus tôt, car il fera d’abord un petit détour chez ses amis chefs cuisiniers français qui préparent les repas à l’Elysée pour s’entrainer un peu, avant le jour-J. Mais il reviendra très vite au pays car, même s’il décroche son cinquième concours international à Toulouse, l’homme n’envisage pas de quitter Mada­gascar malgré les 135 propositions d’emplois qu’il a reçues. Mieux, il ouvrira bientôt son propre restaurant du côté d’Ivandry. « J’ai besoin de voyager dans le monde, mais je resterai à Madagascar », a-t-il promis.

 

 

Mahefa Rakotomalala

 

Samedi 23 novembre 2013

L’Express

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article