Accès à l’eau potable : Un droit fondamental à réclamer

Publié le par Alain GYRE

Accès à l’eau potable : Un droit fondamental à réclamer

23/03/2013

10_approvisionnement_d_une_population_vulnerable_en_eau_pot.jpg

Seulement 24% des ménages ont de l’eau courante dans la ville d’Antananarivo. 75% utilisent les bornes-fontaines publiques. Dans les autres régions, la situation est pire. Conscientes de ce problème, nombreuses sont les organisations et entités qui ont participé à la célébration de la Journée mondiale de l’eau à l’Hôtel de Ville Analakely, hier. Grande marche, animations diverses, conférences-débats sur la gestion intégrée des ressources en eau et distribution de lots pour un concours étaient au programme. Le ministère de l’Eau et ses organismes rattachés, Water Aid, Conservation International, Diorano Wash et la Commune urbaine d’Antananarivo ont été les principaux organisateurs de la célébration. Notons que nombreux sont les projets pour l’amélioration de l’accès à l’eau potable et l’égalité pour toutes les régions. Pour la JICA (Agence japonaise de coopération internationale), les projets réalisés ont donné de bons résultats d’après les responsables, si l’on ne cite que la formation des 1969 formateurs et 33 833 individus sensibilisés pour le lavage des mains

Midi Madagasikara

 

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article