ADES Madagascar à Toliara: Premier producteur de four électrique solaire

Publié le par Alain GYRE

ADES Madagascar à Toliara : Premier producteur de four électrique solaire

     

 

Lundi, 17 Décembre 2012

L’Association du Développement de l’Energie Solaire (ADES) a lancé officiellement le nouveau produit « four-électrique solaire » à durée de vie de 5 ans, sous un slogan « protégeons la nature, améliorons notre futur ».

Ce produit est vendu à 150.000 ariary et livré à domicile jusqu’à la fin du mois de janvier 2013. Pour le directeur de ADES, Patrick José Randrianirina, il s’agit d’un « cadeau de fête pour la population de Toliara ». Cette ONG hélvéto-malagasy fondée en 2001 par Regula Ochsner, en voyant la dégradation des forêts à cause de la fabrication de charbon de bois et la coupe de bois de chauffe, a eu l’initiative d’utiliser l’énergie solaire pour l’exploitation du four solaire (cuiseur) et générateur de l’électricité. Un produit semi-artisanal fabriqué localement, à Toliara.

Répondre aux besoins de la population. Ce produit va répondre aux besoins de toute la population tant urbaine que rurale avec son pouvoir spécifique de stocker de l’énergie électrique capable d’alimenter une lampe ainsi qu’un poste radio, et de charger en même temps un téléphone portable. Fiable à cause de la coupure de courant à répétition à la cité du soleil. Sur le plan socio-économique et environnemental, le produit incite la population à réduire la consommation de charbon et de bois de chauffe, réduisant ainsi la déforestation, la pollution et l’effet de serre qui réchauffe la terre, tout en créant des emplois directs et induits sur place pour lutter contre la pauvreté. Ce, en marge de la préservation des merveilles de la nature à Madagascar, surtout dans le grand sud, en conservant les ressources forestières et protégeant les faunes et flores endémiques.

L’ADES produit aussi d’autres produits fiables et adaptés aux besoins, comme le four solaire, le cuiseur parabolique et les foyers améliorés à bois (OLI-B) et en charbon (OLI-C).

Réduire l’émission de CO2. Selon l’explication du chef de la région Atsimo Andrefana Dimby Benaria François, « l’installation d’un four solaire ou d’un parabole ou un foyer amélioré régulièrement, permet de réduire l’émission de CO2 de 2,2 tonnes par an. Donc, si le ménage utilise à 80% son cuiseur solaire, il protège environ 0,5 ha de forêt chaque année ». Et le directeur National ADES, Otto Frei de préciser que ce produit est « facile à manipuler, économise du temps, propre, et conserve des vitamines dans les aliments sans émission de fumée ». Cette année 2012 s’annonce bien pour l’ADES, la région étant riche en énergie renouvelable. « C’est une énergie propre et équitable pour respecter l’environnement et le développement durable », conclut le directeur régional de l’énergie, durant la cérémonie de lancement du produit, samedi dernier.

Manitrisa

Midi Madagasikara

Publié dans Revue de presse

Commenter cet article